Où et comment trouver des offres emploi

 

Les recherches doivent être effectuées selon les différentes orientations présentées ci-dessous, mais priorité doit être donnée à la recherche par internet dans le cadre de réponses à des annonces d’emploi existantes.

 

Réponses aux annonces d’offres d’emploi

  • Internet

La recherche « pro active » : Elle est réalisée par le demandeur d’emploi à partir du nom de la fonction, du poste ou à l’aide de mots clés (logiciels comptables, langages informatiques, langues…).

 

On distingue

  • Les moteurs de recherche d’emploi : ils permettent de trouver directement des offres mais aussi de repérer les sites spécialisés correspondant à l’emploi recherché par le candidat. Les offres périmées peuvent être utiles pour repérer les entreprises ainsi que les agences d’emplois à cibler pour des candidatures spontanées ou des dépôts de CV
  • Les sites généralistes: Pôle Emploi est incontournable, mais d’autres sites comme Le Bon Coin - 2ème site derrière Pôle Emploi- , Monster… sont disponibles. A noter : certains sites peuvent être utilisés comme un moteur de recherche avec des mots clés.
  • Les sites spécialisés par domaines d’activités, régions, fonctions (ingénieurs, doctorants..) : essentiels pour certains secteurs comme le BTP, la logistique, la coiffure, la mode…
  • Les sites d’entreprises qui présentent des rubriques « recrutement ». A noter : ces offres dites « corporate » ne sont pas toujours mises en ligne sur d’autres sites.
  • Les cabinets de recrutement: la population ciblée est essentiellement celle des cadres expérimentés et des jeunes diplômés dans des domaines pointus. Nombre de cabinets ont des offres en ligne mais le but à rechercher est d’entrer dans leur vivier

La réception automatique d’offres

  • Les agences d’emploi – ex intérim- généralistes ou spécialisées: pour entrer sur le marché du travail comme débutant ou après une période de chômage importante les agences d’emploi sont essentielles. L’intérim permet de maintenir les compétences opérationnelles et rassure les recruteurs. De plus beaucoup d’entreprises utilisent les agences d’emploi comme « recruteurs » et l’intérim comme « période d’essai »
  • Les sites de « matching » : QAPA (généraliste), CHOOSEyourBOSS (spécialisé en IT), … Ils fonctionnent sur le principe des alertes en ligne mais nécessitent une inscription. Les offres adressées sont en principe plus pertinentes que les alertes car elles sont croisées avec les demandes des recruteurs qui peuvent contacter directement les candidats.
  • Les alertes en ligne: il suffit généralement d’enregistrer l’email et le nom du poste pour recevoir automatiquement des offres similaires. Il est nécessaire de faire le tri dans les offres reçues et le cas échéant de modifier l’alerte.
  • Les petites annonces: on les trouve dans les journaux gratuits, la presse quotidienne et les périodiques. Il faut noter que les offres de la presse écrite sont pour l’essentiel mises aussi en ligne sur les sites de presse.

Les candidatures « spontanées »

Les entreprises doivent être correctement ciblées : les annuaires spécifiques (hôpitaux, maisons de retraite…) ou plus généralistes (indexa, société.com…) sont des outils utiles.

Le ciblage peut être initié à partir d’offres correspondant au CV mais périmées…

  •  CV thèque en ligne

Le nombre de demandeurs d’emploi est très supérieur au nombre d’offres proposées. De plus chaque demandeur d’emploi peut déposer autant de CV en ligne qu’il y a de sites d’emploi.

La probabilité de trouver un emploi par cette méthode est donc faible mais elle croit sensiblement pour les métiers qui possèdent des sites spécialisés. Pour augmenter les chances de contact il faut actualiser régulièrement le CV en ligne en le rechargeant à l’identique le cas échéant.

Deux modes de dépôt sont généralement proposés : formulaire à remplir en ligne ou dépôt en ligne du CV lui même.

  • Le site « SPONTEO »

Il est dédié aux candidatures spontanées et permet de rechercher des entreprises susceptibles de convenir aux candidats.

  • Offres de services ciblées

Elles sont adressées aux entreprises par mail ou courrier postal. La lettre de motivation doit être une véritable offre de services et joue un rôle plus important que dans la réponse à une annonce.

Les réseaux

Professionnels  – (anciens collègues, clients, fournisseurs et réseaux internet tels LinkedIn, Viadeo)-, sociaux (relations, voisins, amis, associations anciens élèves, voire Facebook) ou familiaux, les réseaux (autrefois on parlait du bouche à oreille) permettent de faire passer un CV à un responsable d’entreprise par l’intermédiaire, voire avec une recommandation, d’un tiers. Ce type de recherche se veut à la mode mais ne donne pour l’instant que peu de résultats : il peut être utilisé en début de carrière pour les plus diplômés (Bac+4 et au-delà), pour les métiers à fort contenu technique (high tech, informatique…), par des autodidactes séniors possédant de solides références…
Les réseaux sont cependant utiles dans la logique de la connaissance du domaine du candidat notamment grâce aux forums développés sur internet.

 Le porte à porte 

 Pour certains métiers – BTP (chantiers…), Vente (magasins indépendants et franchises, supérettes…) cette démarche peut parfois donner lieu à une embauche quasi immédiate : le candidat doit avoir sur lui plusieurs CV quand il se déplace pour réagir notamment à des affichages en vitrines ou pour profiter de toute opportunité.

 

Pour accéder aux sites d’aide à la recherche d’emploi, une adresse
www.area92.fr

AREA – H. BARONE – MAJ V2 – JUIN 2014

 

La lettre de l'AREA